Les principales conclusions

  • Alors que le paysage media se fragmente la publicité extérieure reste le dernier mas media
  • Les consommateurs  apprécient les marques qui favorisent l’interaction
  • L’interactivité se décline sous différentes formes mais les appareils mobiles  permettent de développer le potentiel de l’interactivité couple à l’OOH
  • Les personnes accueillent de façon positive les évolutions futures de la technologie, ce qui modifie l’équilibre des pouvoirs, changeant le « push » traditionnel publicitaire et permettant ainsi au consommateur de s’impliquer.
  • Les jeunes comprennent plus rapidement  le potentiel des  technologies mobiles.
  • MAIS les consommateurs veulent recevoir quelque chose en retour de leur implication.
  • La sensibilisation et  l’usage des moyens interactifs  actuels est faible. Les consommateurs font passer au second plan la technologie par rapport à la proposition et l’interactivité.
  • Les réseaux sociaux et la publicité extérieure sont extrêmement complémentaires. L’OOH est idéal pour développer le bouche à oreille en créant ainsi des ambassadeurs de la marque.

En plus des idées pan européennes nous rentrons également dans le detail des données pour chaque pays inclus dans l’étude.